Sporting Club Honor de Cos : site officiel du club de rugby de L HONOR DE COS - clubeo

Rugby : le président Laurent Filippa se confie

14 janvier 2016 - 10:21

En cette période de reprise du championnat territorial, et au terme de la phase aller qu'il a plutôt mal négociée, le Sporting-Club de L'Honor-de-Cos occupe la neuvième et avant-dernière place de sa poule avec un bilan d'une seule victoire, et est donc menacé de relégation. Son président Laurent Filippa a bien voulu dresser un état des lieux et nous confier ses impressions.

Président, quel bilan tirez-vous de cette phase aller?

Il faut reconnaître qu'il n'est pas très positif puisque nous avons vécu une période compliquée, avec l'obligation de relancer le club après la perte de nombreux cadres et à partir d'un groupe handicapé par sa jeunesse. En outre, on a joué à plusieurs reprises de malchance et d'un manque flagrant de réussite, en nous inclinant de justesse dans des rencontres qui étaient à notre portée. Sans compter avec les blessures et les suspensions après cartons qui nous ont privés de quelques éléments de base. Pour l'instant, il faut avouer que le bilan est négatif, mais il faut cependant demeurer optimistes pour la suite.

Comment envisagez-vous la suite de la compétition?

Nous espérons enregistrer quelques victoires afin d'accrocher le wagon du maintien en première série, car c'est le niveau à partir duquel le jeu devient vraiment intéressant. Pour cela, nous comptons sur le retour de plusieurs joueurs après blessures et suspensions. Avec l'arrivée également de quelques nouveaux joueurs, nous espérons honorer la compétition jusqu'à son terme avec nos deux équipes. Le match de reprise à domicile contre Brassac revêt une importance extrême, car un éventuel bon résultat pourrait être la rampe de lancement vers une période favorable.

Quels sont les objectifs à plus long terme?

Il est un peu tôt pour se prononcer dès maintenant, nous dresserons le bilan au mois de mai avant d'en tirer des conclusions.

La Dépêche du Midi

Commentaires

Raphael Cagnac 14 janvier 2016 14:11

OH LA TETE QUE FAIT TU AS EU PEUR DU PETIT OISEAU?