Sporting Club Honor de Cos : site officiel du club de rugby de L HONOR DE COS - clubeo

Une défaite amère pour le Sporting

2 février 2016 - 10:15

Amertume. C'était le sentiment qui prévalait dans l'entourage et au sein des joueurs du Sporting-Club de L'Honor de Cos après la journée de mise à jour du calendrier et la réception du club de Brassac-Sidobre. En effet, si la réserve s'est inclinée logiquement, l'équipe fanion a subi une défaite pour le moins imméritée au vu de la prestation fournie. Equipe II.

Le coach Sébastien Combret avait désigné : Chennevière, Soulié, Lafage ; Chasseigne, Bonnardot ; Esquié ; Moioli, Bonnefous (cap) ; Delcasse, Duchet, Taillefer-Cribier, Bès ; Moillet, Raspaud, Oustrières.

Avec l'avantage du vent, ce groupe a fait jeu égal avec l'adversaire au premier acte, virant même en tête à la pause 6-5 (un drop et une pénalité de Bonnefous). Par la suite, le déficit physique et l'inexpérience ont fait la différence, pour une honorable défaite sur le score de 6 à 17.

Equipe I. Les entraîneurs John Darcourt, Sébastien Combret et Kévin Lafon, présentaient le groupe suivant : Bideault, Romain Ugal (cap), Ambayrac ; Terrier, Teulières ; Jordy Coyne, William Lafon, Blanc ; (m) Bedel (o) Kévin Lafon ; Domairon, Lasbleiz, Folz, Axel Ugal ; Cubaynes ; Ferrières, Olive, Bonnardot, Venturato, Moulierac.

Le match. En première mi-temps, le Sporting n'a peut-être pas assez utilisé l'avantage du vent et n'a pu faire mieux que jeu égal avec de vaillants visiteurs. Mais il a surtout souffert d'une énorme infériorité numérique à la suite de cartons plus ou moins justifiés, l'obligeant à évoluer à 12 contre 15 pendant de longues minutes. A la reprise, après l'ouverture du score sur pénalité par les visiteurs, les avants honorois imposaient leur agressivité pour exercer une énorme pression, récompensée par un essai collectif inscrit par le seconde ligne Terrier. Malheureusement, c'est en contre que les visiteurs marquaient l'essai de la victoire (10-5), malgré une dernière rébellion, annihilée aussi bien par la défense visiteuse que des décisions arbitrales contestables... Réaction.

Laurent Filippa, président : «Les gars se sont bien battus, il y a des progrès au niveau de l'agressivité, mais on a manqué de concrétisation; c'est encore une courte défaite, c'est dommage...»

La Dépêche du Midi

Commentaires